depot


Avant de déposer une marque, il convient de réfléchir dans quelles conditions et sous quelle forme il convient de la déposer. En effet, il existe à ce jour plusieurs millions de marques enregistrées dans le monde. Alors, comment faire pour obtenir une marque forte au milieu de cette multitude de marques?

Before to apply for a trademark registration, it is important to carefully consider the best way to proceed forward. Indeed, more than 10 millions of trademarks are registered in the world. Therefore, how to obtain an well protected trademark?


Règle n°1: Vérifiez la disponibilité

2 astuces simples permettent de vérifier avant le dépôt d’une marque, qu’elle n’est pas déjà utilisée:

  • Nom de domaine: Vérifier si votre marque n’est pas déjà associée à un site internet. Si ce dernier est disponible, il y a de fortes chances que la marque le soit également.
  • Dénomination sociale: Une recherche sur les registres de commerce en ligne peut aussi être un bon indicateur.

Rule n°1: Check your trademark availability

Prior to apply for a trademark, you may first proceed to 2 verification according to the following process:

  • Domain names: First, check that your trademark does not correspond to a website name. If no corresponding website already exist then, most likely your trademark might be available.
  • Commercial names: An online research on the companies’ database could be a good indicator as well.


Règle n°2: Révisez votre vocabulaire

Les termes utilisés lors du dépôt d’une marque sont juridiques. On ne parle plus de nom ou de logo type mais de marque dénominative, semi-figurative ou figurative.

  • Marque dénominative: Aussi appelée « marque verbale » est simplement un nom, sans aucun emblème, aucun visuel.
  • Marque figurative : C’est uniquement un visuel, un dessin,un signe qui ne s’adresse qu’à l’œil, sans aucun nom.
  • Marque semi-figurative: C’est une marque associant un nom et un visuel.

 

Rule n°2: Review your vocabulary

When applying for a trademark registration, the vocabulary used is very specific and accurate. The word brand is replaced by three kind of trademark which are such follows:

  • Word mark: It is simply a name, without any visual element, sign or representation.
  • Figurative trademark: It is only an illustration such as a drawing or a sign without any wording.
  • Semi-figurative trademark: it combines both a word trademark and a figurative trademark meaning that a name associated to a visual element is representing the trademark.


Règle n°3: Bien protéger ses activités

Le dépôt d’une marque ne concerne pas uniquement son élément visuel ou son nom. Il conviendra, de même, de bien identifier les produits et services pour lesquels la marque sera utilisée.

Un système de classification internationale a donc été mis en place afin de faciliter la sélection des produits et services. Cette classification compte 45 classes de produits et services réparties entre:

  • 36 classes de produits (incluant les parfums, logiciels, lunettes, vêtements…)
  • et 9 classes de services (gestion des affaires, restauration, ingénieurs, …)

Rule n°3: Identify your field of activities

A trademark protection does not have for sole purpose the protection of its name or visual element. The activities and goods for which the trademark will be used have also to be correctly identified.

An international classification system has been adopted among countries part of the Word Intellectual Property Office in order to simplify the identification of goods and services. This classification count 45 classes of goods and services divided such as follows:

  • 36 classes of goods (including perfumes, software, glasses, clothes…)
  • and 9 classes of services (business management, restaurant industry, engineers…)


Règle n°4: Sélectionnez les pays

C’est une étape primordiale et dépendra des lieux où la marque sera effectivement ou potentiellement exploitée.

Il convient donc de bien déterminer ces pays car les coûts qui seront liés au dépôt en dépendront. A noter qu’une protection dans le monde entier n’existe pas à proprement parlé. En effet, tous les pays ne disposent pas d’un office de marques et certains ne dépendent pas d’organismes fédérateurs à l’instar de l’OMPI ou l’OHMI. Dès lors, un déposant qui souhaite protéger sa marque dans le monde devra effectuer des multiples dépôts ce qui peut s’avérer excessivement onéreux.

Selon les pays sélectionnés, le déposant pourra s’adresser à différents organismes dont les principaux sont les suivants:

  • Au niveau national: à l’office des marques du pays concerné. Ex : La Division de la Propriété Intellectuel (DPI) pour Monaco ou l’INPI pour la France,
  • Au niveau européen : l’OHMI (Office pour l’Harmonisation dans le Marché Intérieur) regroupe tous les pays membres de l’Union Européenne et permet au demandeur d’obtenir une marque dite européenne protégée dans lesdits pays.
  • Au niveau International : l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) regroupe 187 états membres et permet à un demandeur d’obtenir au travers de sa demande une marque internationale protégée pour les pays qu’il aura sélectionné parmi lesdits pays.

Dès lors en fonction des classes de produits et services ainsi que des pays sélectionnés, les taxes applicables au dépôt seront plus ou moins onéreuses.

Rule n°4: Which countries to protect?

This step is crucial and would depend on the places where the trademark would be effectively or potentially used.

It’s therefore important to determine this countries as the expenses incurred by the application will depend on it. Please, note that properly speaking, a worldwide protection does not exist. Indeed, not all countries in the world have a patent and trademark office and for others, they are not depending on federal IP organisms such as the WIPO or the European Office (OHIM). Thus, an applicant wish intending to protect his/her trademark worldwide will have to proceed with several applications in different countries and organisms, which may be very expensive.

According to the selected countries, the applicant would have to applied for the registration of his/her trademark to different offices and which the main ones are hereafter:

  • National level: to the patent and trademark office of the country selected (in Monaco it is called “Division de la Propriété Intellectuelle” – DPI)
  • European level: OHIM (Office for Harmonization in the Internal Market) regroup all the European countries and allowed to the applicant to get an Community Trademark protected in all the said countries.
  • International level: WIPO (World Intellectual Property Organisation ) is regrouping 187 countries for which the applicant may obtain an international trademark protected into the countries of its selection.

Therefore and in accordance to the selection of countries as well as the classes of goods and services for trademark protection, the official taxes related to the application will be more or less expensive.


Règle n°5: Vérifiez les marques existantes

Une fois les classes et vos pays sélectionnés, il conviendra de vérifier les marques existantes afin d’éviter toute opposition à l’enregistrement de la marque. Elles s’effectuent sur des bases de données informatiques spécialisées selon deux procédés:

  • Par recherche à l’identique : c’est le fait de chercher toute marque correspondant exactement à la marque devant être enregistrée (phonétiquement ou visuellement).
  • Ou par recherche de similitude: c’est une recherche portant sur toute marque formant ou incluant un terme proche de la marque objet du dépôt.

Ces recherches permettent d’identifier toutes les marques pouvant entrainer une confusion dans l’esprit du public et qui justifierait alors l’opposition qui pourrait être introduite par l’un des titulaires de ces marques à l’encontre de la demande de protection.

La meilleure méthode étant de réaliser les deux recherches successivement bien que cela ait un coût.

Rule n°5: Identify the existing trademarks

Once the choice of classes and countries is determined, a prior search on existing similar or identical trademarks should be undertaken in order to avoid any opposition procedure due to these existing prior trademarks. These searches can be implemented on specific database, according two different type of screening searches:

  • Identical search: is the process to look for identical trademarks to the one to be registered (phonetically or visually)
  • Similar search: is the process to look for any similar trademarks containing partially the same wording or which phonetically is similar to the one to be registered.

These searches allow to identify all similar or identical trademarks that may create a confusion into the customer and which may justify the opposition of one of the owners’ trademarks against the registration application.

The best solution would be to proceed with theses two searches even if it represents a non-negligible cost.


Règle n°6: Evaluation des risques

À l’issue des recherches d’antériorité, il faut cerner les marques qui pourraient être “à risque” pour le dépôt. En effet, il se peut que deux marques identiques ou similaires enregistrées dans une même classe ne porte pas sur les mêmes produits ou services.
Pour illustrer, la classe n°9 englobe sans champs de produits à la fois les appareils photographiques, de pesage ou de signalisation, les supports d’enregistrement comme les DVD, les machines à calculer, les ordinateurs, les fils électriques ou encore les lunettes.

Il conviendra donc d’analyser ces marques existantes afin de déterminer si oui ou non elles représentent un risque potentiel pour le dépôt de votre marque.

Rule n°6: Assessment of the application threats

Based on the prior search results, it is important to identify the trademarks that may threat the registration process due to their similarity. Indeed, It may happen that two identical or similar trademarks registered for the same classes are not protected for the same products or services. For instance: class n°9, include in its range of products DVD, calculators, computers, electrics wires, or also glasses.

Therefore, analysing theses trademarks will allow to determine if they represent or not a potential threat to your trademark application.


Règle n° 7: Renouvellement des droits

Une fois votre marque enregistrée, le protection sera octroyée pour une durée de 10 années. Au terme de cette période, il conviendra de renouveler les droits sur la marque sous peine qu’elle soit déchue. L’absence de renouvellement entraine une déchéance de la marque qui ne pourra alors plus être opposable aux tiers et ne produire alors plus d’effet.

Le renouvellement sera alors effectué pour une durée de dix années et pourra par la suite être renouvelée sans limitation.

Rule n° 7: Trademark renewal

Once the trademark registered, the protection is effective for a period of ten years. At the end of the protection period, the rights on the trademark shall be renewed otherwise it will be forfeited. The non renewal of the trademark will lead to its forfeits meaning that it will neither be opposable to third parties nor have legal existence.

Once renewed, the trademark will get a new protection for the next 10 years and could be afterwards renewed indefinitely at its anniversary date.


Règle 8 : Etre accompagné d’un expert PI

Les terres de la propriété intellectuelle sont vastes et semées d’embuches. Une mauvaise décision et c’est un risque fatal pour la marque. Un conseil utile serait de toujours vous faire assister par un expert en propriété intellectuelle qui vous guidera et vous assistera dans la stratégie de protection de votre marque.

Rule n°8 : Be assisted by an IP expert

Lands of intellectual property are vast and strewn with pitfalls. A bad decision and it is a fatal risk to the trademark. Therefore, one of the most useful advise would be to be assisted all along your trademark registration process by an IP expert whom will recommend you the best strategy to get your trademark registration.